ANAPI

Giap Vo N’Guyen : – Dien Bien Phu

Le livre comprend trois grandes parties : la lettre du Président Hô Chi Minh au front de Diên Biên Phu ; Diên Biên Phu ; les articles sur Diên Biên Phu. En outre, le livre comporte une annexe qui présente des ordres quotidiens, des lettres, des ordres de mobilisation et d’attaque, des rapports et un calendrier des principaux événements de la campagne de Diên Biên Phu…

Views: 0

Giap Vo N’Guyen : – Dien Bien Phu Lire la suite »

DEROO Éric & DUTRONE Christophe – Le Viêt-Minh

L’alliance des communistes et nationalistes vietnamiens, sous le nom de Viêt-Minh, conduit à une lutte de libération qui s’achève par la bataille de Diên Biên Phu, ouvrant la voie à l’indépendance des anciennes colonies indochinoises de la France. L’histoire du mouvement et de ses luttes politiques et militaires est retracée, à l’aide de documents illustrant sa progression.

Views: 0

DEROO Éric & DUTRONE Christophe – Le Viêt-Minh Lire la suite »

BRUGE Roger – Les hommes de Dien Bien Phu

L’histoire au quotidien, vue du côté des hommes, de la bataille qui a sonné le glas de la présence française en Indochine.

En conciliant les méthodes du journalisme d’investigation et la rigueur de l’histoire, c’est une approche et une vision nouvelles de la dernière bataille livrée par l’armée française que nous offre Roger Bruge. En premier lieu, il a bénéficié de l’ouverture d’archives soumises à dérogation, celles de la Commission d’enquête sur la bataille de Dien Bien Phu. Ainsi, les auditions des grands témoins -Castries, Langlais, Lalande, Dechaux, Cogny, Navarre- révèlent-elles des comportements, des réactions, des jugements, des désaccords, des accusations ou des plaidoyers, des appréciations sur les causes de la défaite et même sur les possibilités de victoire non exploitées qui, du fait de la spontanéité obligatoire des réponses aux enquêteurs, sont d’un grand intérêt.
En second lieu, Roger Bruge s’est gardé de compiler des ouvrages existants. Soucieux de ressusciter le quotidien vécu par les hommes de Dien Bien Phu à tous les échelons, il s’est attaché à recueillir témoignages, correspondances, carnets de route -textes souvent poignants- pour reconstituer ce qui s’est réellement passé dans les points d’appui, dans les états-majors, dans les infirmeries et même dans les avions chargés des évacuations sanitaires et des parachutages. Et il n’oublie pas au lendemain de la chute du camp retranché le 7 mai 1954, au terme des 56 jours de siège, le calvaire des 2 000 blessés dont les Viets ne remettront que 858 à la Croix-Rouge tandis que les autres clopineront et mourront le long des pistes, en tentant de gagner à 600 km de là les camps de ” rééducation “.
Maquisard et interné résistant, engagé dans l’armée de Lattre, Roger Bruge a effectué deux séjours en Indochine avant de faire carrière dans le journalisme. Il publie à partir de 1958 ses premiers livres, notamment Histoire de la ligne Maginot (3 volumes), Les Combattants du 18 juin (5 volumes) et 1944 : le temps des massacres.

Views: 0

BRUGE Roger – Les hommes de Dien Bien Phu Lire la suite »

BONNECARRERE Paul – Par le sang versé

Un témoignage sans équivalent sur le quotidien des combattants du Vietnam.

Leur guerre a duré quinze ans, depuis les rives du Rhin ou de l’Oder en 1940 jusqu’à la cuvette de Diên Biên Phu en 1954. Soldats français en rupture de Vichy ou héros de la France libre, soldats de la Wehrmacht ou des marches de l’Est européen, génération broyée par un conflit planétaire, ils se sont tissés une aventure comme on joue une dernière carte. Loin d’être des héros de papier ou de cinéma, ils sont ici saisis dans le quotidien d’une guerre d’escarmouches, de coups de main, de traques, parfois sale, parfois glorieuse, toujours à recommencer. De l’arrivée de Leclerc au désastre de Cao Bang en 1950, de stratégies nouvelles en opérations de la dernière chance jusqu’à Diên Biên Phu, on voit ces hommes pister le train blindé de Hô Chi Minh, retrouver les réflexes de 1941, s’infiltrer parmi une population désemparée, céder à la fascination du Vietnam et y laisser une partie de leur âme. Paul Bonnecarrère fut correspondant de guerre en Indochine, à Suez et en Algérie.

Views: 0

BONNECARRERE Paul – Par le sang versé Lire la suite »

BIGEARD Marcel : – Pour une parcelle de gloire

Toutes les latitudes connaîtront cette haute silhouette de chef de guerre. Il sera toujours profondément atteint par les souffrance de ses frère d’armes. Son idéal: une armée jeune, unie, sportive, bien équipée, au service de la France. Sa vie: elle est avec ses soldats. Il vit du même élan net, pur, désintéressé et spontané, et nul chef n’a jamais été plus proche de ses hommes.”

Views: 0

BIGEARD Marcel : – Pour une parcelle de gloire Lire la suite »

Erwan Bergot – Les 170 jours de Diên Bien Phu

Comment la France perdit l’Indochine au cours d’une bataille acharnée qui dura cent soixante-dix jours autour d’un camp retranché. Une enquête captivante, qui réunit des centaines de témoignages. Tous les secrets et aspects d’un des ces combats qui font l’histoire par un des combattants devenu historien et conteur de l’héroïsme des soldats d’Indochine.

Views: 0

Erwan Bergot – Les 170 jours de Diên Bien Phu Lire la suite »

Bergot Erwan – 2e classe à Dien Bien Phu

 

Dien Bien phu… il y a plus de vingt ans déjà. Vingt ans au cours desquels on a peu à peu oublié ceux que les circonstances avaient placés dans cette cuvette, et qui firent leur devoir, toujours jusqu’au bout sans se poser de cas de conscience, ni s’offrir des états d’âme. Ceux pour qui Dien Bien Phu ne se termina pas le 7 mai, mais le 1er septembre quand ils revinrent – quand ils en revinrent – des camps viets : les “deuxième classe”. Mais on a peu parlé d’eux car il est plus intéressant de raconter l’officier. On ne les a pas défendus. On les a salis, humiliés, on les a décriés, honnis, oubliés. C’est à eux, les “deuxième classe”, ces obscurs, que ce livre est dédié.

Views: 0

Bergot Erwan – 2e classe à Dien Bien Phu Lire la suite »

Retour en haut